Kerala

Kerala, Inde su Sud, voyager avec un enfant

Voyager en famille en Inde du Sud au Kerala.

Depuis que je voyage, l’Inde était mon voyage de rêve, je suis attirée par ce pays depuis longtemps sans avoir saisi l’occasion d’y aller… peut être parce que j’entendais trop de choses sur ce pays, on adore, on déteste, c’est un choc,…J’ai donc longtemps hésité mais je m’étais dit que pour mes 35 ans, je voulais découvrir ce pays, mais il fallait prendre en compte que Tao avait 4 ans à cette période….

C’est donc après beaucoup de recherches et de discussions sur les forums, qu’il m’est apparu que oui on pouvait faire l’Inde avec un jeune enfant, et particulièrement le Kerala ! C’est surement le voyage où je me suis le plus renseignée avant de partir, mais c’est vrai que Tao était quand même petit et que je voulais faire ce voyager dans les meilleurs conditions pour lui.
C’est donc vers l’Etat du Kerala que je me suis tournée, « l’Inde soft » comme tout le monde dit.
Nous voilà donc parti pour un voyage en famille  de 1 mois en Inde du Sud.

Que dire de pays à part qu’il est juste merveilleux, tout le monde a tout simplement adoré y passer un mois. Julien n’aurait jamais pensé aller en Inde un jour, et il a fait ce voyage pour me faire plaisir et au final il m’a dit « s’y sentir bien ». Tao s’est régalé aussi, on a fait un merveilleux voyage tous ensemble !

Alors pour ceux qui hésitent foncez, c’est merveilleux ! Le Kerala est vraiment adapté aux familles, nous avons même croisé de nombreuses familles qui voyageait avec des petits bébés.

Infos pratiques.

Voyage de 1 mois de fin décembre 2016 à fin janvier 2017.

Billets d’avion : Nous avons voyagé avec Emirates, par contre nous avions payé 800 euros le billet car nous avons atterri en Inde et nous sommes reparti du Sri Lanka, donc vous pouvez trouver moins cher en arrivant et en partant du même aéroport et surtout du même pays ! Attention toutefois car nous sommes allés jusqu’à Kovalam si vous devez remonter à Cochin en voiture pour prendre votre avion comptez entre 4h et 5h, vous pouvez reprendre au cas un vol en interne. Ou alors l’autre option est de ne pas faire tous les stops en descendant.

Visa : En arrivant sur Cochin vous pouvez demander le evisa qui est valable 60 jours, Vous pouvez faire la demande vous même mais nous avons préféré passer par action visa, ça a un cout mais au moins ils s’occupent de tout (tarif 2019, 119 euros par personne). Le Evisa est possible selon la ville où vous atterrissez. 

Hébergement : en Inde il y a des hotels pour tous les budgets, nous avons choisi des hébergements entre 20 et 70 euros.

Déplacement : Etant très chargés avec les sacs, le boarbag…Nous avons préféré prendre des taxis entre chaque étape. Nous n’avons pas souhaité prendre de chauffeurs car cela revient assez cher étant donné que nous devons le payer tous les jours et nous sommes restés assez longtemps à chaque endroit. Les autres options sont le bus et le train (le train a l’air vraiment super mais il faut réserver des mois à l’avance). Ayant l’habitude de voyager, j’ai préféré faire mon itinéraire, mais si cela est plus facile pour vous, vous pouvez prendre l’option d’un chauffeur pour la durée de votre séjour. Attention les durées des trajets sont à titre indicatif, car cela dépendra beaucoup du trafic sur la route et en Inde on ne peut pas prévoir.

Durée : Nous sommes restés quasiment 1 mois en Inde, comme pour chaque voyage nous aimons prendre notre temps dans chaque endroit donc nous n’avons pas fait un gros circuit dans le Kerala. Je me suis bien renseignée avant et j’ai préféré enlever des étapes pour ne pas faire trop de voiture avec un enfant de 4 ans (nous ne sommes pas allés à Munnar par exemple).

Santé : Rien de particulier mais nous avons préféré faire vacciner Tao contre l’hépatite A et la typhoïde. En plus tout le long, je lui ai donné des probiotique sur les conseils de ma naturopathe. A part le deuxième soir où il a été malade (je pense entre la fatigue et la chaleur), il a été en pleine forme, il mangeait de tout. Dans ces pays, il a droit à boire du coca souvent haha.
Pour la nourriture, on a réussi à trouver pleins de plats pour lui, poisson grillé, des pâtes au beurre, du riz blanc, des frites.
Par contre le lait a été le problème car je pensais trouver des petites briques de chocolat mais je n’en ai pas trouvé donc on a opté pour du lait en poudre, il s’en ait accommodé. 
Coté couches et autre pour les plus petits, mieux vaut prévoir car on ne trouve pas toutes les tailles partout…

On avait bien expliqué à Tao de ne surtout pas boire l’eau de la douche, souvent les enfant pour rigoler ouvrent la bouche pendant leur douche…humm en Inde c’est les très conseillé.

Sinon précaution d’usage dans ce genre de pays, bien se laver les mains, avoir une bonne trousse à pharmacie,…

Climat : En hiver dans le Kerala,le climat agréable, chaud sans trop l’être car on était beaucoup au bord de mer donc il y a avait toujours une petite brise. On n’a pas souffert de la chaleur, on n’a pas eu de pluie et les nuits étaient plus fraiches donc c’était agréable. On a pris que des chambres avec ventilateur et ça suffisait amplement. L’eau de l’Océan était parfaite.

Notre itinéraire en Inde.

Cochin.

Nous sommes restés 4 jours dans cette ville bien qu’on peut faire cette ville en moins de temps. Mais on a pris notre temps car on voulait que Tao se repose de l’avion et aussi on a souhaité rester pour le jour de l’an et le carnaval. C’est un moment magnifique pour visiter Cochin.

Cochin est une ville très sympa, on s’est baladé à pied dans les rues, on est allé voir les carrelets chinois bien sûr. On a également pris un tuk tuk pendant 2h qui nous a promené dans la ville, on a pu voir la laverie et d’autres petits endroits, idéal à faire avec un enfant.

Si vous y êtes en période de fête, ne manquez pas le soir du jour de l’an, il y a du monde partout dans les rues, de la musique, il y a une super ambiance, on s’est baladé dans les rues et tout le monde nous souhaitez la bonne année. A minuit, il y un endroit où il brule le père Noël parait il, mais Tao était trop fatigué donc on n’a pas pu y aller.

Le 1er Janvier, il ne faut pas manquer le Carnaval de Cochin, il dure plus de 4h, on a regardé pendant 1h30 car cela suffisait pour Tao. On a attendu 1h30 avant qu’il commence mais je conseille de prendre une place dans la rue assez tôt car il y a vraiment beaucoup de monde. Le soir vous pouvez y retourner et aller à la terrasse d’un café pour voir défiler les chars.

Hébergement à Cochin : on a choisit l’hôtel le plus cher du voyage mais les avis étaient tellement bons et pour une première arrivée en Inde on voulait être vraiment bien. 70 euros la nuit avec petit déjeuner. Petit déjeuner typique et très très copieux !!!! On ne mangeait même pas le midi. Francis et sa femme sont adorables, je conseille vraiment cet endroit. Chambre spacieuse et au calme dans une jolie petite maison, on se sent comme à la maison.
Francis peut vous organiser des excursions si vous le souhaitez. Gros coup de coeur pour cet établissement. En partant ils nous ont au revoir avec la larme à l’oeil…très touchant.
Site de L’hôtel.

Marari Beach.

Taxi cochin/Marari : 1h30 (de mémoire une trentaine d’euros)
Avant d’aller dans les Backwater nous avons souhaité faire une petite pause plage de deux nuits à Marari Beach. C’est un endroit calme et très joli. Nous n’avons pas trop aimé l’hébergement donc je ne vous conseillerai pas d’hotel sur cette étape. Il y a peu de choses à faire, une nuit suffit sauf si vous aimez vraiment la farniente.

Alleyppey, les Backwaters, nuit en houseboat.

Taxi Marari/Alleyppey (45 minutes environ)

Alleyppey, houseboat : 1 nuit
On longuement hésité à faire une nuit sur un houseboat car j’ai entendu plusieurs avis. On m’avait conseillé d’aller une nuit dans un hôtel et demander une excursion en pirogue pour voir des canaux plus petits et plus jolis. Cela est peut être vrai mais avec un enfant de 4 ans on se voyait mal pendant 4h sur une petite pyrogue et on avait envie d’être sur les canaux pendant plus longtemps. On a donc opté pour une nuit sur les vieux bateaux de riz et on regrette vraiment pas, c’était merveilleux !!! C’est un de nos coup de coeur du voyage.

On embarque sur un petit bateau avec les autres touristes et chacun est amené à son propre bateau. Nous logions sur un énorme bateau rien que pour nous. Dans le bureau d’accueil vous pouvez acheter des boissons (l’eau est comprise sur le bateau) et des petits snacks si vous souhaitez (mais on manquera pas de nourriture à bord !).
Nous avons embarqué vers 12h30 on a navigué, puis il y eu une pause repas, puis navigation jusqu’à 17h.
J’avais peur d’être gênée par les autres bateaux de touristes mais nous avons eu beaucoup de chances car il y en avait très peu.

Le soir le bateau a accosté dans un endroit où nous étions seuls.
On a pu descendre du bateau pour aller se promener dans le petit village avant la tombée de la nuit, c’était grandiose. Puis diner à bord et une bonne nuit avant le petit déjeuner à 7h (on s’est levé à 6h pour profiter de la beauté des paysages). Navigation pendant 2h et retour à la terre ferme.

Tout le long nous avons vu des paysages incroyables, c’était si apaisant. Tao s’est occupé sur le bateau et il a adoré, il a observé les paysages, joué, s’est reposé dans la cabine. Les paysages sont magnifiques on ne s’en lasse pas, c’est reposant, on voit la vie des gens dans ces canaux, les petits enfants qui prennent des petites barques pour aller à l’école… ce fut vraiment un de nos meilleurs souvenirs.
Je conseille aussi la compagnie (certes plus chères que d’autres mais service irréprochable), ne prenez pas le bateau avec la climatisation 24h/24h, cela ne sert à rien, quand le bateau navigue il fait bon et la climatisation est utilise seulement la nuit. De plus, nous avons vu les bateaux climatisés et ils ont ds vitres (pour garder la fraicheur) donc vous être entourés de vitres, bof bof…Pour une nuit à 3 (une seule chambre) et tous les repas compris nous avions payé dans les 200 euros avec la compagnie Lakes & Lagoons : 
http://www.lakeslagoons.com

Vous pouvez après le bateau dormir une nuit à Alleypey pour vous promener ou faire une sortie en kayak dans les canaux.

Varkala.

De Alleyppey, nous avons pris un taxi pendant 3h pour aller à Varkala (je ne me souviens plus du prix…).

Nous avons choisi de passer une semaine à varkala, et oui on est des slow traveller !
Varkala est un endroit balnéaire, toute la vie de Varkala se trouve sur la falaise, il y a un chemin qui longe, boutiques, restaurants, hotels, massage, yoga…et en contrebas la plage, c’est très joli.

Nous avons opté pour dormir à Odayam qui se trouve à 15 min à pied car c’est plus calme, on a été content de notre choix, la plage est moins bondée, c’est vraiment sympa et elle est très belle, on ne s’attendait pas à d’aussi belles plages en Inde.
Si vous préférez être au coeur de la vie de Varkala, mieux vaut opter pour un établissement sur la falaise.

On a dormi dans une pension très sympa la Green Villa Home, avec des cours de yoga et surtout on pouvait utiliser la cuisine, ce qui a permit de cuisiner un peu (un supermarché était à 10 min à pied), ce qui était super avec notre fils :
http://greenvillahome.wixsite.com/varkala

Dans la petite rue il y a plusieurs cours de yoga aussi.

A deux minutes à pied en bord de mer nous allions manger du bon poisson grillé pour 5 euros au Blue Water Stay, vous pouvez y dormir aussi, l’endroit est très beau.
http://www.bluewaterstay.com 

A 20 min à pied je conseille de faire la promenade allant de Odayam beach à Edava Beach, c’est juste magnifique et c’est là où on peut espérer trouver quelques vagues, oui en Inde on peut un peu surfer, c’était super. Edava Beach est une plage de pêcheur, on surfe au milieu des bateaux de pêcheurs qui rentrent avec leurs sardines, que de beaux souvenirs. Après nous allions surfer en Tuk Tuk, cela prenait 5/10 minutes de trajet.

De varkala nous avions pris un tuk tuk pour aller voir des éléphants, nous ne sommes pas fans de ce genre d’endroit mais on s’est dit que ça ferait plaisir à notre fils. Arrivé à la petite ferme il n’y avait aucun éléphant, ils étaient tous à une fête d’un temple, encore mieux ! Nous voilà parti au festival et c’était magique, les indiens déguisés (comme au carnaval de cochin), des chars, des éléphants, ce fut une belle surprise. N’hésitez pas à demander si il y a une fête à aller voir, il y a des festivals tout le temps en Inde donc vous aurez surement la chance d’en voir un.

Kovalam.

Varkala /Kovalam en taxi : 3h

Nous avons choisi de rester 1 semaine à Kovalam.
Ambiance complètement différente de Varkala, au bord de mer il n’y a que des constructions mais au final on s’y ait plu, l’ambiance était bonne. Nous avions peur d’y aller après le calme de Odayam Beach, mais en fait le tourisme à Kovalam est essentiellement Russe et Indien. Au restaurant, il y a beaucoup d’indiens donc c’est vraiment sympa.
Nous avions un petit hotel au calme avec piscine (20 euros) avec un personnel juste adorable, l’hôtel Wilson !!!

Pour réserver cet hôtel nous avons contacté le Kovalam surf club sui se trouve juste à coté (
http://www.kovalamsurfclub.com) et à qui on avait amené du matériel du surf pour les enfants.
Kovalam est apprécié par les surfeurs, Julien a pu en faire, ambiance super à l’eau.

Un peu de surf, des cours de yoga partout, du poisson délicieux, le soir des étals de poissons sont présentés et on choisit ce que l’on veut. Nous avons apprécié cet endroit même si c’était plus touristique.

Nous avons adoré lerestaurant végétarien Lonely Planet (y aller plutôt le midi car risque de moustiques avec le petit étang le soir).

On était aller en haut du phare où il y a une superbe vue.

Ne pas manquez les couchers de soleil sur la plage.

De Kovalam nous avons passé une matinée à Trivandrum pour voir un peu la ville, nous aimons voir les habitants en ville (allez au chalai market).

Nous avons également pris un taxi pour une journée pour aller à Kanyakumari qui se trouve dans le Tamil nadu.  Normalement nous devions y aller après kovalam pendant deux nuits puis remonter sur Madurai mais nous avons du changer nos plans à cause de grosses manifestations qui ont éclaté dans le Tamil nadu.
Sur le chemin nous avons visité un palais kéralais et un temple c’était vraiment très joli (interdiction de faire des photos dans le temple). Cela permet aussi de faire des pauses pendant le trajet car nous avons mit entre2 et 3h pour rejoindre Kanyakumari.

Le coup de coeur revient à Kanaykumari qui se trouve à la pointe de l’Inde et où trois mers se rejoignent, c’est un lieu de pèlerinage, inutile de vous dire qu’on en a pris pleins les yeux, Tao était aussi émerveillé par tant de couleurs.

Si vous dormez là bas je vous conseille Le SeaShore Hotel.
Ils m’avaient proposé une offre et le prix était vraiment intéressant. Nous sommes donc juste allés manger et c’est super, la vue du restaurant est magnifique donc si vous passez juste la journée allez y pour manger ou boire un verre pour la vue.

Kanyakumari a une ambiance particulière, les gens viennent ici surtout en pèlerinage, à la pointe tout le monde se baigne, c’est un festival de couleur, c’est mystique ! Nous n’avons pas pris le bateau pour aller sur la petite ile mais c’est à faire je pense. Nous avons visité le memorial gandhi…. Un vrai coup de coeur et on regrette de ne pas être restés plus longtemps pour s’imprégner de l’ambiance.

Chaque fois que je revois ces photos j’en ai des frissons. On me demande souvent quel a été mon voyage préféré, j’ai toujours eu du mal à répondre à cette question car un pays peut me toucher pour des raisons différentes et c’est surtout l’expérience que je vais vivre pendant un voyage qui me ferait davantage aimer un pays plutôt qu’un autre. J’ai aimé tous mes voyages, pour différentes choses, mais depuis ce voyage au Kerala je peux enfin répondre à la question…Oui Le Kerala en famille est à ce jour mon plus beau voyage.

Pourquoi ? J’y allais sans m’attendre à rien du tout car l’Inde comme je disais plus haut « on adore ou on déteste » et j’avais besoin de me faire ma propre opinion, je dois dire que ce voyage a été au delà de mes espérances. J’ai adoré car tout le monde s’est senti bien et c’était important à les yeux, j’ai adoré pour les couleurs qu’on retrouve partout dans ce pays, pour la gentillesse des indiens que l’on a croisé, par cette douceur de vivre, par la beauté des indiens, bien sûr j’ai adoré en tant que photographe, c’était juste merveilleux ! Cela reste mon propre ressenti bien sûr, mais si j’ai un conseil c’est allez y et faites vous votre propre opinion.

Commencer la découverte de L’inde par le Kerala est une bonne option je trouve, on commence à découvrir ce pays par le côté soft de l’Inde. Je ne sais pas si j’aurai ressenti la même chose dans un autre endroit de l’Inde. Mais ça on le saura prochainement, car je compte bien découvrir le reste de ce pays qui m’attire encore plus depuis que j’y suis allée. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d’échanger pour organiser votre voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *